Article coaching du blog Anodia

5 mythes sur le business coaching

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le business coaching – développement individuel des dirigeants et managers – est en pleine explosion de popularité. En 2019, le coaching d’affaires est une industrie de 15 milliards de dollars avec un taux de croissance annualisé de 5,6 %, selon IBIS World.

Bien qu’il soit devenu plus courant et plus accessible que jamais, le coaching de cadres et dirigeants a toujours un certain air de mystère. Le PDG et les autres cadres de mon organisation ont-ils un coach ? Certains de mes collègues sont-ils coachés ? Le coaching est quelque peu enveloppé dans le secret. Le coaching est-il encore réservé aux cadres de haut niveau des plus grandes entreprises ? Non, plus maintenant.

Les experts s’accordent à dire que le coaching présente des avantages majeurs à tous les niveaux de direction. Aujourd’hui, les entreprises associent leurs cadres de première ligne à des coachs d’affaires en raison de la valeur du coaching, de sa réussite et de son potentiel d’amélioration des performances.

Vous n’êtes pas sûr que le coaching de dirigeant et managers soit adapté à votre situation ou à celle de votre entreprise ? Voici cinq mythes que je dissipe pour révéler les vraies facettes du coaching.

Votre coach pro certifié

Mythe n°1 : Les coachs ne sont sollicités qu’en cas de problème

Il y a quelques années, les coachs étaient généralement appelés à intervenir en cas de mauvaise conduite de cadres par ailleurs très performants. Aujourd’hui, ce n’est plus la norme. Les coachs d’aujourd’hui travaillent avec des cadres très performants pour développer leurs compétences.

Le coaching n’est généralement pas un moyen de remédier à la situation. Le coaching de cadres se concentre sur le développement personnel et professionnel, ce qui peut contribuer à prévenir les comportements toxiques avant même qu’ils ne se manifestent.

Le coaching est un investissement dans des cadres déjà performants et expérimentés et dans des dirigeants à fort potentiel, afin d’accélérer le développement des compétences et des relations.

Il s’agit davantage d’aider les dirigeants talentueux à utiliser leurs compétences plus efficacement, et non de prendre des mesures correctives. En outre, les dirigeants d’aujourd’hui comptent sur leur coach pour leur permettre de s’exprimer objectivement. Ils les aident également à éviter les éventuels angles morts.

Mythe n°2 : Le business coaching est difficile à vendre

Les cadres et les responsables des ressources humaines qui souhaitent développer leurs talents par le biais du coaching peuvent penser qu’ils ne pourront pas « vendre » l’idée du coaching. Dire à quelqu’un qu’il a besoin d’un coach peut ressembler beaucoup à lui dire qu’il ne peut pas y arriver seul – c’est gênant. Mais en réalité, ce n’est pas du tout comme cela que se déroule la conversation. C’est plutôt comme dire à quelqu’un qu’il a gagné quelque chose. L’employé devrait entendre qu’il a été sélectionné pour participer à un programme d’avantages sociaux parce que la direction (ou le conseil d’administration) reconnaît ses points forts, ses besoins et son potentiel, et qu’elle investit en eux.

Ce mythe selon lequel le coaching est difficile à vendre peut provenir de la tendance à confondre le coaching avec l’enseignement.

Le coaching est « centré sur la personne » et non « centré sur le programme ». Les coachs s’efforcent d’aider la personne à développer ses propres compétences et son potentiel. Et si beaucoup de gens ne sont pas attirés par une scolarité de type scolaire, la plupart des gens aiment voir leurs performances s’améliorer. C’est un résultat communément associé au coaching.

Mythe n°3 : le coaching est coûteux

Bien sûr, certains coachs demandent d’énormes sommes d’argent. Donc oui, plus le coach est célèbre et hautement qualifié, plus son coût est élevé. Cependant, il y a de grands talents dans les rangs des coachs d’aujourd’hui. L’ensemble du produit de coaching est basé sur les méthodologies éprouvées de l’organisation de coaching et sur sa capacité à nourrir le talent de coaching.

N’oubliez pas que le succès du coaching dépend de la relation entre le cadre et le coach. En fin de compte, le coaching n’est coûteux que si vous avez le mauvais coach.

Mythe n°4 : Le business coaching offre peu de valeur

De bonnes choses se produisent lorsque des personnes talentueuses sont associées à des coachs talentueux.

Comprendre le pouvoir du coaching est crucial pour la conception réussie de votre programme. Le coaching peut aider les dirigeants à se voir et à voir les autres plus clairement, et les aider à établir des relations axées sur les personnes.

Les coachs aident les gens à développer des compétences, et pas seulement à influencer les actions. Ce développement des compétences implique d’apprendre à exploiter ses propres forces et à travailler sur ses points d’amélioration. Et ce sont des compétences qui peuvent être utilisées tout au long de votre carrière.

Mythe n°5 : Le coaching est réservé aux cadres de haut niveau

Le coaching est désormais un outil précieux pour le développement des dirigeants de première ligne et de niveau intermédiaire. En déplaçant l’objectif du coaching vers une base plus large de dirigeants et managers au sein de l’entreprise, le coaching peut aider à construire des relations plus productives.

Quelle est la vérité du coaching de dirigeants et managers ?

Nous savons maintenant que le business coaching n’est pas un remède, qu’il n’est pas réservé aux cadres, et qu’il est adopté par les dirigeants à tous les niveaux. Comparé aux autres investissements que font les entreprises, le coaching n’est pas nécessairement coûteux – et il donne des résultats.

Le coaching, ça marche. Et les gens compétitifs qui ont l’ambition d’être les meilleurs savent que ça marche.

Certaines organisations peuvent garder les programmes de coaching sous le radar parce qu’elles ne veulent pas que les autres sachent ce qui fonctionne.

Alors peut-être que le coaching de cadres reste « enveloppé dans le secret » pour une raison. Pensez à vos concurrents. Ils pourraient déployer le coaching plus largement que vous ne l’auriez imaginé. Leurs dirigeants ont-ils un avantage ?

Faites en sorte que vos dirigeants soient bien encadrés. À l’heure actuelle, le coaching exécutif est devenu une ressource nécessaire. Il est utilisé par de nombreuses entreprises pour aider à améliorer les relations sur le lieu de travail et le rendement de l’entreprise.

Face au changement et à l’incertitude, les coachs aident à stabiliser une dynamique positive vers l’avenir. Notre méthode positive vous permet d’avancer en moins de 3 mois. C’est un excellent moyen de combattre l’anxiété et le sentiment d’isolement de vos dirigeants les plus performants.

Laissez moi présenter à votre organisation la méthodologie positive Anodia, les avantages du coaching de vos meilleurs dirigeants, ainsi que le coaching d’intégration de la réinstallation, le coaching de développement du leadership et le coaching de transition de carrière.

Votre coach pro certifié

 

Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

coach professionnel à Marseille

Capital de 7500 € – RCS Marseille 489 490 789 – SIRET 48949078900026 – Organisme de formation professionnelle 93131276613 – Siège administratif 3 place Mignard – 13009 Marseille.

© 2020 ANODIA SARL