Article coaching du blog Anodia

Précieux en coaching : identifier ses croyances limitantes !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous sentez-vous parfois freiné, limité, incapable de…. ? Vous savez où vous voulez aller, mais peu importe vos efforts, les choses continuent de vous barrer la route. Vous rêvez peut-être de lancer un nouveau business, une nouvelle façon de fonctionner, mais votre esprit parvient toujours à trouver des raisons de la remettre à plus tard. Tout cela pourrait être le fruit de croyances limitantes.

Comprendre et identifier vos croyances limitantes sont les premiers pas vers le changement. Alors, si vous êtes prêt à cesser de vous sentir freiné, lisez ce qui suit.

Votre coach pro certifié

Les croyances limitantes qu’est -ce que c’est ?

Commençons par examiner ce que sont réellement les croyances limitantes. Ce sont les croyances que nous avons sur nous-mêmes ou sur nos circonstances qui limitent nos capacités. Voici quelques exemples

Je suis mauvais avec les chiffres
Je ne suis pas créatif
Je n’aurai jamais assez de budget
Je ne mérite pas cette promotion
Je ne peux pas faire confiance aux autres
Je ne suis pas digne de ce poste
Je sais que je vais échouer, alors pourquoi devrais-je m’en soucier ?
De telles croyances peuvent vous venir sous la forme de pensées claires lorsque vous essayez d’atteindre un certain objectif, ou elles peuvent s’attarder dans votre subconscient. Si elles sont dans votre subconscient, vous pouvez vous trouver en train de vous saboter ou d’adopter des comportements parasites lorsque vous essayez d’atteindre votre objectif.

Comment se forment les croyances limitantes ?

La plupart des croyances que nous avons à propos de nous-mêmes se forment au début de la vie. Nous sommes comme des éponges quand nous sommes jeunes et nous pouvons capter les croyances limitantes de nos parents, de nos professeurs ou d’autres personnalités influentes. Par exemple, si un professeur nous dit que nous ne pouvons pas dessiner, nous pouvons croire que nous ne sommes pas créatifs et nous accrocher à cette croyance à l’âge adulte.

Des expériences telles que l’intimidation et les abus peuvent également avoir un effet profond sur les croyances que nous avons sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure. Nous pouvons « apprendre » très tôt que faire confiance aux gens mène à la douleur ou que nous ne serons pas aimés des autres. Nous avons naturellement tendance à renforcer nos croyances limitantes.

Comment pouvez-vous identifier les croyances limitantes ?

Une fois que nous savons quelles croyances limitantes nous retiennent, nous pouvons faire quelque chose pour y remédier. Si vous n’êtes pas sûr de ce que sont les vôtres, essayez les exercices suivants :

Notez toutes vos croyances. Lesquelles favorisent la croissance et lesquelles ne le font pas ?
Notez les modèles malsains dans votre vie et les défis récurrents. Une croyance limitante pourrait-elle en être la cause profonde ?
Notez les occasions où vous avez réagi négativement. Posez-vous la question suivante : une croyance limitante pourrait-elle être à l’origine du problème ?
Ces questions devraient pouvoir vous aider, mais nous avons parfois besoin d’un peu d’objectivité. C’est là que parler à un professionnel, comme un coach, peut être utile. Un coach sera en mesure de poser les bonnes questions pour vous guider vers les réponses.

Changer le récit

Identifier vos croyances limitantes est la première étape du voyage vers un changement durable. Ensuite, vous devrez modifier intentionnellement le récit en créant une nouvelle croyance. Cela demande du temps, des efforts et de la patience.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre :

Améliorer votre conscience de soi
Avoir une bonne conscience de soi vous aidera à reconnaître quand vos croyances limitantes se manifestent. Il existe de nombreuses façons de développer la conscience de soi, notamment en commençant une pratique de méditation, en tenant un journal régulièrement et en faisant des mouvements conscients. Essayez aussi de prendre conscience de votre propre langage et notez lorsque des pensées négatives ou limitantes apparaissent.

Créer une croyance alternative
Il est maintenant temps de changer le récit et de créer une nouvelle croyance qui vous donne du pouvoir. Essayez de créer une affirmation qui dit le contraire de votre croyance limitative. Par exemple, « Je suis mauvais avec les chiffres » devient « Je suis bon avec les chiffres ». Vous pouvez adoucir les choses si elles vous paraissent également incroyables. Ainsi, si « Je suis bon avec les chiffres » vous semble trop tiré par les cheveux, vous pouvez le changer en « J’apprends à être meilleur avec les chiffres ».

Répétez l’affirmation régulièrement pour l’aider à s’enfoncer dans votre subconscient. Vous pouvez également expérimenter avec des tableaux de vision, en laissant votre imagination prendre les rênes pour visualiser ce qui est possible.

Rassemblez des preuves
Pour aider à libérer la croyance limitante et à inculquer la nouvelle croyance autonomisante, essayez de prendre l’habitude de rassembler des preuves. Chaque fois qu’il se passe quelque chose qui prouve que vous pouvez atteindre votre objectif, prenez-en note. Lorsque vous recevez des commentaires positifs des autres, notez-les, faites une capture d’écran – tout ce que vous pouvez pour vous y accrocher.

Lorsque votre croyance limitante apparaît, demandez-vous quelles preuves existent pour l’étayer. Ensuite, rappelez-vous de la croyance qui vous donne du pouvoir et rappelez-vous des preuves que vous avez à l’appui.

Soyez doux avec vous-même et continuez
Changer nos croyances est un travail difficile. Il y aura sans doute des moments où vous retomberez dans vos vieilles habitudes, mais l’important est de reconnaître quand cela se produit, de vous traiter avec gentillesse et d’aller de l’avant. N’oubliez pas que nous ne sommes que des êtres humains et que nous avons parfois tous besoin d’un peu de soutien.

Comment le coaching peut vous aider

Le travail de développement personnel peut souvent être aidé avec un certain soutien autour de vous. Il peut s’agir d’amis ou de membres de votre famille, mais si vous souhaitez que quelqu’un d’objectif et de formé vous aide dans ce travail, faites appel à un coach.

Le rôle d’un coach est de vous responsabiliser et de vous aider à identifier les mesures à prendre pour atteindre votre objectif. Il peut vous aider à faire la lumière sur ce que peuvent être vos croyances limitantes et vous proposer des suggestions sur la manière de modifier le récit.

Avoir quelqu’un pour en parler sans jugement ni opinion peut être incroyablement utile et peut être exactement ce dont vous avez besoin pour faire un changement. Vous pouvez me contacter pour mettre en place le coaching qui va vous aider.

Votre coach pro certifié

 

Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

coach professionnel à Marseille

Capital de 7500 € – RCS Marseille 489 490 789 – SIRET 48949078900026 – Organisme de formation professionnelle 93131276613 – Siège administratif 3 place Mignard – 13009 Marseille.

© 2020 ANODIA SARL